Camélia : face à la meute
de Fraisse Nora

camelia

 

Après des années de collège compliquées, Camélia est désormais une lycéenne bien dans sa peau. La diffusion d'une photographie sur les réseaux sociaux bouleverse sa vie et elle devient le souffre-douleur de tout son internat, y compris de Justine, sa meilleure amie. La spirale du harcèlement l'emporte. Avec un dossier sur le harcèlement.

Cette bande dessinée est une très bonne manière d'aborder le harcèlement, bien que j'ai trouvé son scénario classique. On comprend bien comment le mécanisme se met en place progressivement et insidieusement. Les différents chapitres sont introduits par la même image de Camélia que l'on voit se refermer sur elle-même au fil des mois ("Y'a pas grand monde qui me calcule") puis remonter la pente.
Le carnet à la fin de l'album est très bien conçu. On y apprend que l'une des scénaristes, 
Nora Fraisse, a créé l'association "Marion la main tendue" pour donner suite au suicide de sa fille victime de harcèlement. Le thème est balayé sous forme de questions réponses, avec des illustrations issues de la BD. Ce carnet fait le point sur les signes qui doivent alerter et surtout, comment y réagir.

 Christelle

 

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.