Haine pour haine

d'Eva Dolan

 orphelin

Peterborough, ville imaginaire anglaise, souffre de la crise économique. Les immigrés font de parfaits boucs émissaires pour les habitants en souffrance. Suite aux meurtres sauvages de plusieurs travailleurs étrangers, fauchés par une voiture folle, la brigade des crimes de haine investigue. Sur fond de montée de l'extrême droite, Eva Dolan dresse le portrait détaillé d’une cité moyenne, sans manichéisme ni jugement. Ainsi, l’auteure dépeint un pays face à ses démons identitaires : entre isolationnisme et déclin, racisme et xénophobie.

L’enquête policière résolue en une semaine donne un rythme soutenu au récit et les personnages sont bien construits (le fatalisme de Zigic, le caractère impétueux de son adjointe).


 

Cassandra, saisonnière à la médiathèque pour l'été 2019

 

 

  

 

 

 

OPAC Détail de notice