A la ligne

De Joseph Ponthus

 a la ligne

Le narrateur, homme lettré, devient ouvrier intérimaire dans les usines de poissons et les abattoirs de Bretagne. Dans ce récit proche de l'épopée, il décrit le quotidien de la condition ouvrière, ses gestes, ses bruits, la fatigue et les rêves confisqués tout en se souvenant de sa vie d'avant, baignée de culture et d'imagination.

A la ligne s’inscrit dans la lignée des grands romans ouvriers mais il modernise le genre tant sur le fond que sur la forme. Sur le fond car il évoque la condition des ouvriers intérimaires d’aujourd’hui et sur la forme car il est écrit sans point ni virgule avec de nombreux retours à la ligne, sur le rythme des lignes de production. Un roman érudit aussi car il est truffé de références littéraires. Un livre hommage aux précaires, aux invisibles. Remarquable.

 Antoine

  

 

 

 

OPAC Détail de notice